Comté des Vents Index du Forum
 
 
 
Comté des Vents Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La chambrée de Meylinia

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Comté des Vents Index du Forum -> Quartier résidentiel -> Logements demeurant fermés -> La chambrée de Meylinia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Meylinia Lothis
Ami de la Cité

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 23
Haut-elfe Guerrière

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 17:10 (2011)    Sujet du message: La chambrée de Meylinia Répondre en citant

Une fois la porte poussée, le ton est donné. Le courant d'air provoqué par l'ouverture des environs fait miroiter quelques draps finement tissés ici et là. La couleur généralement ocre baignant dans les lumières miroitent entre l'aube d'une journée nouvelle, à moins qu'il s'agisse d'un coucher de soleil.

Le mobilier est soigneusement pris, bien que par endroits de la paperasse régne étonnament en maitre de quelques endroits plus chaotique. En entrant, sur la gauche on peut trouver une commode avec de nombreux objets éparpillés dessus, aussi bien décoratif comme une chandelle qui brule inlassablement, portée par une source magique juste à coté d'un lame un peu encore éméchée d'un combat récent.

Une ouverture fermée par un fin rideau pourpre donne sur ce qui semble être le bureau. De la paperasse, des livres, des objets encore une fois. On pourrait penser qu'un chaos régne ici, où qu'un travail de recherche hazardeux à fait son office. Sur le bureau proprement dit, des parchemins, des reliures, des dessins ou des peintures sont posé là dans un fouilli indéniable. Pour un peu, on croirait à se trouver devant le butin d'un voleur qui n'a pas encore pu tout trié.

Un grand fauteuil est mis contre un mur, sorte de grand pouf dans lequel on peut s'allonger à sa guise et rêvasser. A son coté, un coffret est mis à part, un cadenas dessus. C'est bien la seule chose cadenassée d'une manière ou d'une autre qu'on peut trouver ici d'ailleurs. Juste à coté, est accroché un draps retroussé. A quoi peut-il bien servir, il faut que le deuxiéme habitant se trouve en compagnie de sa maitresse, dans cet endroit pour comprendre qu'il s'agit en quelque sorte de son fauteuil à lui.

Une autre pièce sert de pièce à manger. Tout ce qui peut s'y trouver s'y trouve. Pour chauffer, cuire et manger à sa guise s'y trouve. Beaucoup de saveurs sont mis en avant, beaucoup d'épices. Un flacon bleuté trone également entre les différents bocaux. Une potion de mana, sans le moindre doute aux yeux des aguerris. Toujours ces petits tissus qui dansent au gré des courants d'air, des mouvements, ocre ici.

Enfin, la chambre. D'un coté est posé le lit garni d'une multitude de coussins aux couleurs rougoyantes et ocre en passant par quelques variations beaucoup plus violettes. Une commode est ouverte, montrant bien des tenues qu'elles soient guerrière ou civiles. Très peu de robe sont exposées, et celles qui le sont pourraient faire rougir bien des hommes par le manque flagrant de tissu. Un petit coussin est posé sur le coté d'une autre commode. Peut-être le lieu de repos du petit camarade arcanique, sans doute. Sur la commode, un objet enroulé dans un bandage et posé sur un papier est entreposé. A son allure, un manieur d'épées penserait à un pommeau sans trop d'hésitations, mais elfique. Enfin, une dernière tenture à la couleur ocre donne sur une petite salle de bain avec tout ce qu'il faut pour qu'une demoiselle s'habille et s'apprête correctement.


Dans les quatres pièces, le corridor, la salle à manger, le bureau et la chambre, sont exposés quatres cadres qui forment une unité. Il s'agit toujours de scénes elfiques, de Haut-elfes - ou d'Elfes de sang. Sur chaques peintures une elfe revient et est généralement mis en avant. L'une des scénes montre une scéne de combat contre des troupes fléautiques. L'elfe manie alors deux épées qu'on devine enchantées. La seconde est un croquis lors de ce qui semble être un bal important. Le décor ambiant, très rouge, fait inévitablement penser aux royaumes sin'dorei. Le troisiéme représente une scéne dans la forêt. Elle est assise, un énorme sabre-de-givre rayé à ses cotés. Deux faucons-dragons sont accrochés dans les branchages et regarder la méditation de l'elfe.

Le dernier cadre, dans la chambre, montre cette elfe assise dans un fauteuil, souriante, deux bébés dans ses bras ainsi qu'un elfe, roux, derrière elle qu'on devine être le père de cette petite famille. Tout ces cadres ont une dominance soit de rouge, soit de mauve, comme dans l'appertement. Le visage de cette elfe peinte, quand à lui, a un étrange air familier avec Meylinia.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Avr - 17:10 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Comté des Vents Index du Forum -> Quartier résidentiel -> Logements demeurant fermés -> La chambrée de Meylinia Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com