Comté des Vents Index du Forum
 
 
 
Comté des Vents Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La Voie du Père

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Comté des Vents Index du Forum -> Quartier résidentiel -> Le Village -> Le repaire de Elija Morn
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Randalmorn


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2011
Messages: 83
humain voleur

MessagePosté le: Lun 13 Aoû - 20:51 (2012)    Sujet du message: La Voie du Père Répondre en citant

Ca y est !

Bien qu'encore incertain sur l'aboutissement de sa quête Elija a le sentiment d'avoir effectué une énorme progression. La rencontre avec Taerius a été décisive. les courriers reçu par la suite ont conforté son sentiment : disparu ! Disparu sans laisser de traces, sans mots dire, une ombre , un fantôme , un souvenir....

Encore présent chez certains visiblement.

Elija se remémore la soirée passée à Hurlevent en présence de Taerius et de Xyànâth.
Les paroles de Taerius ont sonné comme une ode à l'ambivalence. Personnage torturé, drôle et confus...Un point commun toutefois est ressortis de cette discussion : les femmes...Mais il semble qu'il y avait quelque chose de compulsif chez lui...

Cochon de garçon...Et moi ? Fils de cochon ?
Bon, il faut que je trouve Dame Taerius et surtout qu'elle me mène là où vivait mon père...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 13 Aoû - 20:51 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elija MORN


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 32
humain assassin

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 10:47 (2012)    Sujet du message: La Voie du Père Répondre en citant

Elija marche...Elija ressasse....et marche marche plus vite encore. Son esprit est tourmenté par le doute.

Qui croire ? Quoi croire ?

Il s'arrête net, serre ses poings, sent la colère l'envahir, presqu'à le submerger....Il reprend sa respiration, avale une goulée d'air frais et se remet à marcher vers une destination qu'il ne connaît pas encore.

Disparu....du jour au lendemain, sans laisser de message, sans informer personne, même pas la prêtresse elfe qui semblait avoir pourtant une certaine influence sur lui. Mais partis où ? Pour qui ? Pour quoi ? Et ce chasseur loup dont m'a parlé l'aubergiste ? Qui est-il ? Etait-il son plus proche ami ? Pourquoi lui aussi semble-t-il avoir disparu ?

Et cette cité, seulement parcouru par les vents, où sont-ils tous ? Déjà partis ? Les rumeurs de ce nouveau continent ?


Une vieille baraque non loin du rivages...abandonnée et au toit percé comme par une explosion....rien que ça...décidément cet aubergiste est le roi des énigmes...

Randal....Père....m'auras-tu laissé un signe de toi ?
Revenir en haut
Elija MORN


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 32
humain assassin

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 21:33 (2012)    Sujet du message: La Voie du Père Répondre en citant

C'est ici ? Mais...mais ça ne ressemble à rien...C'est donc ici que tu as vécu ?

Elija s'avance. Pousse la porte qui grince comme un rire de sorcière. Passe le perron et entre dans une sorte de taudis.
La première chose qui le frappe c'est cet énorme trou dans la la toiture qui laisse passer le jour tel un puits de lumière.

(Pour comprendre :http://comtedesvents.xooit.com/t1518-Nord-perdu.htm).

Tous est sans dessus dessous...

Mais qu'est ce qui à bien pu se passer ici ? Et ce trou ? Y ' a pas de traces de flammes, pas de débris, c'est comme si ça avait implosé.

Elija scrute l'ensemble de la maisonnée. Avance parmi le capharnaüm. relève un fauteuil, ramasse quelques verres, récupère un vieux journal " La Gazette de Comté "

(pour les historiens :http://comtedesvents.xooit.com/t365-La-Gazette-de-la-9eme-Lune.htm?q=gazette)

Est-ce là tout ce que tu as à me proposer Père ? Des débris ? Des énigmes ? Rien de plus ? N'auras tu jamais rien fait d'autres que disparaître ? Ne pas laisser de traces c'est ça ? Randal Ier le furtif, le fantôme, Le ..le ..

La gorge d'Elija se sert au point de l'étouffer presque.

Le rien du tout...le moins que rien ! Voilà tout ce que tu étais : un moins que rien ! vautré dans sa paresse, sa luxure et plus insaisissable encore qu'une anguille ! que la Lumière m'en soit témoin que je te hais plus que quiconque !

Se relevant d'un bond Elija donne un coup de pieds dans un tas de débris peu ou prou ressemblant à un petit coffre...Tout vole en tout sens dans un nuage de poussière et papier craquelé.
Soudainement quelque chose attire son attention. Retombant pile au milieu du puits de lumière un petit carnet de cuir rouge, fermé par un sautoir doré.
le jeune voleur s'approche puis ramasse le carnet qu'il soupèse d'une main experte.
Sur la couverture deux lettres : R et M.

R ? M ? qu'est-ce donc ? ....mais oui, tête d'âne, R comme Randal et M pour Morn...

Elija sens son coeur s'emballer et la mécanique de son esprit s'accélérer.
Excité par la découverte il s'assoit dans un fauteuil branlant et entreprend la lecture du carnet.
L'écriture est gauche signe que l'auteur n'était pas habituer du fait. Plusieurs pages ont été déchirées mais d'autres recèlent encore la prose gouailleuse de feu Randal Morn :

Citation:
Les temps sont durs. Hurlevent est à cran. Les gens sont moroses, les femmes tristes et les bourses vides !...sauf les miennes.


...

Citation:
J'l'ai échappé belle cette fois-çi ! C'était pas prévu qu'il rentre aussi-tôt le cocu. Et cette dinde qui hurlait comme si on allait l'égorger. Faut-il toujours que les femmes piaillent ainsi ? Dehors elles piaillent. Au lit elle piaillent, toujours elles piaillent...


...

Citation:
Mauvais vents, les contrées d'Azeroth sont des sables mouvants où il ne fait pas bon être oisif, sinon c'est la mort ! Etre aventurier n'est pas une sinécure.


...

Citation:
Comté des Vents. Drôle de nom pour un patelin pas d'ici. Un vieux gnome à moitié fou m'a parlé de ce bled. On dit d'eux qu'ils sont pour la paix. Ca tombe bien ça fait longtemps que je n'ai pas plumé de colombes.

...

Citation:
J'ai rencontré les gens de Comté. Le SI:7 aurait été plus accueillant


...

Citation:
Comté n'est pas un poulailler...où alors les poules sont dehors et les renards vivent dedans. J'pensais trouver de l'uluberlus et me v'la face à une petite forteresse bien huilée.
L'elfe, la patronne, est plutôt bienveillante mais strict, elle ferait pas bander un âne...
Se méfier de la cornue ! Une machine de guerre, et il y a plus que de la draéneï là dedans.
L'officier des Ombres, la Khitiara, est une belle pouliche, un peu têtue, mais courageuse. Le problème : elle boit autant si ce n'est plus que moi !
Il y a aussi ce vieux guerrier aux cheveux brun. Il parle pas beaucoup mais n'en pense pas moins.
Enfin il y à l'autre loup. Il me fait bien marrer. Je crois qu'on va bien s'entendre.


...

Citation:
Ca y est ! J'suis des Ombres. Les fous, ils m'ont donné des responsabilités. Au final j'aime bien cette planque. On est peinard sur ce rocher volant.


...

Citation:
Vu la môme aux démons. Elle m'amuse, mais prendre garde, elle à de la ressource, et en plus son chaperon semble être le Petit Dragon Cornu.


...

Citation:
C'est la misère...J'suis plus moi-même ! V'la t'y que je me plais ici. Ca fait des plombes que j'ai pas glissé mes doigts dans une bourse bien pleine ou une culotte bien chaude.
Attention mon vieux tu vas finir par t'installer définitivement.


...

Citation:
Solyst...dommage qu'il soit moitié loup et qu'une fois sur deux il sente le chien crevé. C'est un chic type, aussi soiffard que moi, pas le dernier pour les calembours et à la baston il cogne le salop.


...

Citation:
Misère...séance d'humiliation. le Petit Dragon Cornu m'a mis entre les pattes d'une voleuse et lâché dans une mine des Terres du Crépuscule. Plus jamais ça ! Elle me le paiera cette peau de vache !


...

Citation:
Solyst est bizarre ces derniers temps, surtout depuis l'arrivée du vieux malade. Ce dernier demande l'hospitalité mais Petit Dragon Cornu et Taerius semblent sceptiques. pourtant il n'a pas l'air bien dangereux le vieux.


...

Citation:
Solyst, le vieux Freyggen...et moi, qui me sent pas bien. J'sui tout vide. Tout froid dedans.

...

Citation:
Malade...Crache mes poumons...ma tête va éclater...mon corps trop petit...ça sent la Faucheuse.

...

Citation:
C'est la fin. Je le sens . Tête d'âne que je suis, j'écris sans savoir pour qui. Pour moi ?


...

Citation:
Plus mon corps....j'ai mal ...Je les aimes tous...ils m'ont accueilli, recueilli...Je suis apaisé, grâce à eux.


Elija referme doucement le carnet. Il le contemple comme une relique. Il sait qu'il s'agit de son seul héritage. Il le glisse dans une poche intérieur de son pourpoint.

Comté ...les vents du passé ...qui reviennent parfois comme une bourrasque de souvenirs. Comté...ici... ou ailleurs, quand bien même. Ici et pas ailleurs.
Revenir en haut
Taerius
Maîtresse des lieux

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 1 632
Elfe Prêtresse-Soins
Voie: Lumière
Titre: Initiatrice

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 10:15 (2012)    Sujet du message: La Voie du Père Répondre en citant

post deplacé ici ou il parait bien à sa place !
du coup j'en profite pour un petit coup de chapeau ... joli " hommage" à Randal
Revenir en haut
Níniel
Citoyen

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 130
Worgen Prêtresse discipline

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 10:29 (2012)    Sujet du message: La Voie du Père Répondre en citant

<fait la révérence> Complètement d'accord avec Tae, une jolie synthèse qui me permet de mieux comprendre qui était le père et par voie de conséquence d'où vient (ou en revient) un peu le fils <clin d'oeil>
Revenir en haut
Elija MORN


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 32
humain assassin

MessagePosté le: Jeu 27 Sep - 20:51 (2012)    Sujet du message: La Voie du Père Répondre en citant

Elija à le coeur joyeux.
Elija à l'âme apaisée.
Elija à le corps vibrant.
Il y a du sens dans sa vie. Sa quête d'histoire et de réponses n'est pas achevée, sa soif de comprendre n'est pas étanchée, mais le bras tendu de Comté est comme une porte ouverte dans une nuit terriblement noire.

S'installer à Comté lui a semblé naturel, adéquat, c'est ici que son père à vécu quelques temps, mais un temps de sérénité. Il ne sait pas s'il trouvera son père ou des morceaux de lui dans cette maisonnée délabrée mais il sera là où il a été, et cela ce n'est pas rien.

Comté lui fait confiance, il se rappel les recommandations :

Citation:
Et bien avant de vivre ici , va falloir faire le ménage !
Vous avez vu dans quel état il a laissé ca ?
Le Conseil m'a dit de vous laisser les clés si vous acceptez de ranger un peu avant de vous installer.
Le vieil homme prend la fiche d'un air solennel , la saupoudre d'une poudre argentée et la range avec mille précautions dans un tiroir

Et qu'est ce que vous faites encore là ? allez zou ! vous avez du travail ... et moi aussi !


Alors il fera ce que l'on attend de lui...
A l'approche du repaire et à la vue de ce qu'il en reste, Elija sent son coeur se serrer car toute la bienveillance de son entourage ne peut effacer le délabrement étalé devant ses yeux...

Que c'est-il passé ? Qu'as-tu fais ? Ou que t'a-t-on fait Père ? L'homme loup y est-il pour quelque chose ? Saurais-je jamais un jour ?

Elija pousse la porte brinquebalante et entre dans la petite maison. En son centre le puits de lumière venant du plafond.
Un court instance Elija sent le trouble l'emparer..Est-ce une illusion ? Ou bien la silhouette fantomatique d'un homme robuste et chauve lui souriant est bien réelle ?
La main tremblante et dressée vers l'homme Elija s'avance.

P..Père ?

Le fantôme maintien ce sourire énigmatique

Père est-ce toi ?

Un flottement, les courbes s'altèrent, le personnage semble s'éffacer

Père ..non ..attend ...je t'en supp...

La forme s'estompe. Dans sa précipitation Elija se prend les pieds dans une vieille couverture et s'étale de tout son long. Ecrasé au sol, le front douloureux, Il se met à pleurer. Puis venant du tréfonds de lui même comme une lave de sentiments trop longtemps contenu, il explose :

PEEEEERRRRREE !!!!!!!!!!!!

La main tendu, le visage ruisselant, le regard perdu, Elija perçoit le jeu de lumière créé par le soleil et les nuages de Nagrand ainsi que, accroché à une patère, une vieille tenue élimée...
Se relevant, se ressaisissant, Elija attrape le vêtement et l'amène à son visage.

Quel père fais-tu ! L'ombre de toi-même.

Un sourire s'esquisse alors. Puis une crise de fou rire vient saisir Elija.
Il repose alors le tissu sur une chaise en piteux état et d'un tour de tête il contemple l'étendu des dégâts.

Bon, par où commencer
Revenir en haut
Elija MORN


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 32
humain assassin

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 20:43 (2012)    Sujet du message: La Voie du Père Répondre en citant

Par les couilles de Sargeras...quel bordel !

Elija ne sait trop où donner de la tête tellement la petite maisonnée ne ressemble à rien d'un d'autre qu'à un champ de bataille.
Du trou dans la toiture il voit le ciel de Nagrand, si caractéristique. Un instant il pense à fuir, enfourcher sa cocotte volante et ...fuir. Puis il pense à elle...

Fuir....comme il a fuit ? Mentir par omission ....démissionner plus que disparaître...Eviter de vivre vrai en choisissant une vie d'ombres, d'esquives, de mensonges et de renoncements...Préférer les poisons de l'alcool et de la débauche par crainte d'être enivrée par la simplicité du bonheur...Pauvre père....je ne t'envie pas en fait...tu ne méritais que la miséricorde...

Bon allez fils de rien ! En avant...

Au fil des heures le tas de déchets s'amoncelle à droite de l'entrée. Lambeaux de vêtements, pièces de bois brisées, morceaux de toitures, paille, terre et des bouteilles vides ! Une multitude de bouteilles vides...

Incroyable ! c'est à croire qu'il se destinait à boire tous les alcools connus d'Azeroth et d'ailleurs...

De retour à l'intérieur le voleur se dirige vers une petite armoire de bois noir. A peine l'a-t-il ouverte qu'une avalanche de livres, de revues et de parchemins friables lui tombe dessus...Une cavalcade de souris se fait entendre. Un nuage de poussière s'élève puis redescend.

Des livres ? ..Mon père lisait donc ? Moi qui pensais qu'il n'aurait approché un livre que contraint et sous la torture....

Se baissant Elija ramasse les volumes les plus volumineux en prenant soins d'en lire les titres :
" Un roman d'amour torride " (http://fr.wowhead.com/item=29571)
" Un roman d'amour torride: Passion boréale " (http://fr.wowhead.com/item=46023)
" Un roman d'amour torride : Un amour interdit " (http://fr.wowhead.com/item=37467)
" Un roman d'amour torride : De grosses bombes cuivrées " (http://fr.wowhead.com/item=63271)
" Un roman d'amour torride : J’aime un robot "
" Un roman d'amour torride : La lune bleue " (http://fr.wowhead.com/item=54291)
" Un roman d'amour torride : Une brume d’amour " (http://fr.wowhead.com/item=87530)
" Magazine de « gentilhomme » gobelin " (http://fr.wowhead.com/item=63348)
" Fascicule d'information " (http://fr.wowhead.com/item=58113)
" Un livre de cuisine exotique " (http://fr.wowhead.com/item=5428)....

Un sourire éclatant rayonne sur le visage du jeune homme.

Sacré bougre ! Voilà un bien bel héritage....Je ne te savais pas amateur romanesque mon père...

En refermant l'armoire un dernier recueil vient bloquer la porte. L'attrapant du bout des doigts Elija l'amène jusqu'à lui :

" Le Livre d'Ur " (http://fr.wowhead.com/item=6283)

Après l'avoir parcourue en diagonale il le referme brusquement .

Et bien mon gars , ce bouquin va intéresser au plus haut niveau mon vieil aristo de De Rougemont...

A la fin de la journée le repaire semble avoir retrouvé un semblant de salubrité.

Il ne me reste plus que le toit désormais....Le bois de charpente devrait arriver de Terokkar sous peu et les bardeaux de Nagrand doivent m'attendre en Ville Basse de Sattrath...

S'époussetant, Elija regarde autour de lui et, souriant, affiche sa satisfaction.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:32 (2018)    Sujet du message: La Voie du Père

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Comté des Vents Index du Forum -> Quartier résidentiel -> Le Village -> Le repaire de Elija Morn Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com