Comté des Vents Index du Forum
 
 
 
Comté des Vents Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Au hasard des ruelles

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Comté des Vents Index du Forum -> Quartier résidentiel -> Le Village -> Le repaire de Elija Morn
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Níniel
Citoyen

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 130
Worgen Prêtresse discipline

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 13:24 (2012)    Sujet du message: Au hasard des ruelles Répondre en citant

Aujourd'hui Níniel repense à sa conversation avec le Haut Conseil pour son admission dans la cité. Il est temps de faire connaissance avec les autochtones... vraiment temps !

Elle se dirige tout droit vers le village, espérant croiser du monde dans les ruelles... mais personne...

Où sont-ils ?

Elle s'éloigne un peu en espérant peut-être rencontrer un de ces librevents dont lui a parlé la maîtresse de Comté.

Et une chose surprenante l'interpelle près de l'eau, c'est d'ailleurs la seule à être comme cela dans tout le village, cette maisonnée a le toit ravagé et des tuiles brisées jonchent encore sur le sol devant l'unique fenêtre.

Elle songe à une expérimentation gnome ou à un apprenti alchimiste ayant un peu trop titillé les boulons ou les potions.

Elle avance vers la maison, la porte semble entrouverte, elle est encore trop loin pour le confirmer, puis une ombre rapide sort de la maison, sa forme diffuse lui rappelle quelqu'un. Elle connait cette manière de bouger et de se déplacer.

Elija ? C'est vous ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 25 Sep - 13:24 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elija MORN


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 32
humain assassin

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 21:04 (2012)    Sujet du message: Au hasard des ruelles Répondre en citant

Citation:
Elija ? C'est vous ?


Elija se retourne, surpris par cette voie qu'il apprécie tant.

Nìniel ? Nìniel, c'est vous ?

Le jeune voleur est à la fois heureux de rencontrer son amie et à la fois embarrassé car il ne sait comment cacher ses yeux rougeoyant.

Je...mais que faites vous ici ? Enfin comprenez que je suis joyeux de vous rencontrer mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit ici...
Revenir en haut
Níniel
Citoyen

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 130
Worgen Prêtresse discipline

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 21:54 (2012)    Sujet du message: Au hasard des ruelles Répondre en citant

Je viens reconnaître les lieux et rencontrer les vent-comtois, je cherchais l'auberge pensant y trouver plus de monde.

Níniel remarque dans les yeux de son ami que quelque chose de va pas.

ça ne va pas mon doux voleur ?
Elle se rapproche doucement d'Elija et lui prend doucement ses mains dans les siennes.
Elle sent qu'il semble gêné de ce moment de vulnérabilité.

Que dites-vous de m'accompagner à l'auberge ? Quelque chose me dit que vous irez mieux après un petit remontant ?
Revenir en haut
Elija MORN


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 32
humain assassin

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 22:07 (2012)    Sujet du message: Au hasard des ruelles Répondre en citant

Elija est profondément touché par la sollicitude de son amie, mais ce qu'il vient de vivre, de découvrir appelle un désir de solitude. Son seul désir et de lire et relire encore les pages griffonnées du petit carnet rouge.

Je...je te remercie grandement Soeur Louve, je reconnais bien là ton empathie naturelle. Tu as toujours été un havre de paix pour les pauvres hères comme moi. Mais vois-tu, ce soir, j'ai besoin de me retrouver....Tu comprends ?

Elija pose délicatement un main sur la joue de la jeune prêtresse et l'embrasse sur l'autre.

Merci en tous cas....merci d'être toi...

Au loin sa silhouette s'amenuise vers le rivage célèste
Revenir en haut
Níniel
Citoyen

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 130
Worgen Prêtresse discipline

MessagePosté le: Mer 26 Sep - 08:18 (2012)    Sujet du message: Au hasard des ruelles Répondre en citant

Níniel voit l'âme en peine d'Elija s'éloigner dans la brume du rivage. Le coeur serré elle retourne au centre du village pour rejoindre l'auberge.
Revenir en haut
Níniel
Citoyen

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 130
Worgen Prêtresse discipline

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 21:41 (2012)    Sujet du message: Au hasard des ruelles Répondre en citant

Une rue de Comté des Vents en fin de journée...

Níniel rentre satisfaite de ce jour de cueillette, elle a les sacoches pleines et va pouvoir tester de nouvelles recettes d'alchimie. Elle avait cependant réservé une sacoche pour un usage un peu particulier.

Dans la ruelle un peu sombre, la lueur du crépuscule ne parvenant plus jusqu'aux bâtisses, elle observe le repaire du père d'Elija et constate avec joie que son ami semble avoir fait place nette en ce lieu, quoique la toiture doivent encore être restaurée. Elle connaissait son intention d'en faire son refuge.

Elle sort de sa sacoche un plant de Roses de Talandra qu'elle avait rempoté dans un joli vase de canope trouvé lors d'une fouille archéologique. A l'aide d'une ficelle de lin elle accroche un petit parchemin au vase.

Citation:
Mon cher Elija,

Voici un peu de vie, un peu de couleur, un doux parfum pour vous aider à apprivoiser ce lieu...

Mon feu intérieur vous accompagne.

Níniel


Elle s'approche de la porte du repaire, colle son oreille et ... silence... il n'est pas encore rentré...

Elle pose la plante juste devant la porte et s'en va en direction du Havre Suspendu.
Revenir en haut
Elija MORN


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 32
humain assassin

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 10:29 (2012)    Sujet du message: Au hasard des ruelles Répondre en citant

Oh, Oh, tout doux ...tout doux....

Elija n'en même pas large, il faut dire que c'est la première fois qu'il s’essaie à cornaquer un Elek de cette dimension. La bête dépasse l'avancée de couverture d'au moins un bon mètre. La ruelle est moitié moins large que le cul de la bestiole, et chaque mouvement de celui-ci fait craindre à Elija le pire...

Bon sang de bon sang, par les couilles de Sargeras, j'en ai manier des culs, mais celui là va finir par me foutre la baraque à terre !

La peau cuirassée du mastodonte vient frotter le bardage en bois de la maisonnée mais , instinctivement, la créature ralentit et se redéploie, aussi lestement que l'aurait fait un chat.
Attelé à sa croupe un chariot chargé de poutres de bois sombre et de caisses remplies de petites tuiles de bois clair.

Ah ..vooooiiiillàààà...tout doux ....


La bête s'arrête, et se pose sur son postérieur, son chargement bougeant à l'avenant.

Tu sais qu'au final t'es plus maniable que notre Chef de la Garde...

Elija éclate de rire, vient embrasser l'elek et sur un ton faussement séducteur, tout en lui flattant l 'arrière train :

Layïli, ma petite puce...t'aurais pas pris des fesses un peu ces derniers temps ? Faudra faire attentiooooonn....tu va plus rentrer dans tes petits dessous de l'année dernnièèèèrre....petite coquine gourmande va !
Allez, viens que je t'embrasse ma petite chèvre dodue !


L'elek souffle bruyamment, visiblement pas intéressé par la bouche en cul de poule qui se présente à lui ...Se joue alors un jeu subtile de reculades et d'avancées entre les deux protagonistes...

Mais ? Mais ? C'est qu'elle ne veut pas d'un petit bisou la Maitresse de Guerre ? N'aimes pas les poutoux ? N'en préfère embrasser son bouclier ? Layïli ! Viens ici petite coquine !

Et sur un air chantonnant :

Ecoute ma voix écoute ma prière
Ecoute mon cœur qui bat laisse-toi faire
Je t´en pris ne sois pas farouche
Quand me viens l´eau à la bouche

Je te veux confiante je te sens captive
Je te veux docile je te sens craintive
Je t´en prie ne sois pas farouche
Quand me viens l´eau à la bouche


S'esclaffant à tout rompre, Elija s'affale le long du corps immense de la bête...

Aaahh, ma petite démone, un jour je te ferais sortir de ton corps...

C'est tout en s’essuyant son visage ruisselant de larmes de ses rires qu'il aperçoit le vase, la fleur et le parchemin posés à même le sol devant la porte.

Oh ..oh ..Layïli ? T'embalerais-tu ? Je savais bien que tu ne pourrais résister longtemps ...Tu as les sabots qui te démangent hein ?


De nouveau Elija pique un fou rire. Il s'approche , prends le temps de sentir la rose et déroule le parchemin pour le lire.
Posant le parchemin sur ses genoux il redresse la tête et regarde autour de lui...

Ma Lumière....où es-tu ? Qu'il est bon de se sentir aimé..


Bon, allez, si tu veux avoir une chance de l'inviter dans un endroit convenable, faut-y mettre graine de rien !
Revenir en haut
Elija MORN


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 32
humain assassin

MessagePosté le: Dim 2 Déc - 11:40 (2012)    Sujet du message: Au hasard des ruelles Répondre en citant

Depuis plusieurs jours déjà Comté raisonne du travail acharné d'outils de charpente et de menuiserie...
Pas que les voisins s'en plaignent, ils ne sont jamais là....

Malgré la fraîcheur du climat hivernal Elija est en sueur.
La tension est palpable, car il faut le reconnaître, retaper cette maison a été pour lui une gageure ! Loin des fanfaronnades et autres arsouilleries il lui a fallu se concentrer plusieurs heures sur un même ouvrage...

" Même sur la tirelire d'une rifflarde je n'aurais pas passé autant de temps...Pfff"


Mais au final, perché sur le toit de sa maison, harcelé par le vent cinglant de Nagrand, Elija est fier...fier comme il ne l'a jamais été. Pour la première fois de sa vie il a construit de ses mains ! Pour la première fois de sa vie il a un bien qui lui est propre...Et il savoure.

" P'tin, tu sais que t'es pas un mauvais bougre 'spèce de tête à cale ! Ma maison ! Oh oh ..."
Elija se tête le ventre, subtilement révélateur d'un début d'embonpoint.

" Et bien ma couille..on s'embourgeoise ? La bedaine, la thurne..il te manque plus que la bourgeoise "

Relevant la tête ...et regardant au loin, au delà des cieux d'Outreterre, se dessine le visage d'une jeune femme au visage si doux

"Nin..ma belle ...."

Redescendant du toi Elija monte sur le talus qui fait face à la maisonnée et contemple celle-çi :


Il est satisfait de son travail et reconnait la qualité du bois de Terrokar tant pour le bardage :

que pour les tuiles de bardeau :


" Bon, maintenant qu'on est hors d'eau on va s'occuper du dedans...va falloir que ce soit cosi si tu veux recevoir de la Dame !"
Revenir en haut
Níniel
Citoyen

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 130
Worgen Prêtresse discipline

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 10:09 (2012)    Sujet du message: Au hasard des ruelles Répondre en citant

Comme bien des soirs depuis quelques semaines, Níniel, dans son itinéraire de vol pour rentrer au Havre Suspendu passe au-dessus du quartier de la Sombre Masure...

Mais c'est pas vrai ! - écarquille ses grands yeux verts - Il l'a fait ! Il a terminé sa maison !

Comme je suis si fière de lui ! moi qui pensais qu'il sombrait dans la démotivation... quelle idiote je suis !

Elle reste un moment en vol stationnaire et descend plus près du sol.

Elle est magnifique !

Tu as vraiment des mains en or Elija le sais-tu ? Certes cet or n'est pas toujours le tien... il tombe souvent de quelques bourses de gens malhonnêtes de cœur... mais là c'est à toi et toi seul que revient cette merveille...

Elle se penche légèrement en arrière pour demander à Chimère de reprendre de l'altitude, le cœur léger, le sourire aux lèvres elle disparait dans le brouillard givrant des ruelles de Comté.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:41 (2018)    Sujet du message: Au hasard des ruelles

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Comté des Vents Index du Forum -> Quartier résidentiel -> Le Village -> Le repaire de Elija Morn Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com